Загрузить Adobe Flash Player

 

 

 

 

 

 

  -

 

 

 

 

 

 

 

  English version

  by eng pl lv fr


-

-

-

-







Content.Mail.Ru

Rambler's Top100

10.09.2004

BIÉLORUSSIE: Incarcéré pour avoir publié un poème

Amnesty International désapprouve la condamnation, le 7 septembre 2004, de deux militants de lopposition pour outrage au président Loukachenko dans un tract satirique. Valeri Levonevski, président du comité national daction des petits commerçants, et Alexandre Vassiliev, vice-président, ont été condamnés à une peine de deux ans demprisonnement le 7 septembre par le tribunal du quartier Lénine à Grodno pour outrage public au président. Le juge a statué quun tract quils avaient distribué à la veille de manifestations du 1er mai 2004 mettait en cause lhonneur du président. Le tract appelait la population à participer aux manifestations du 1er mai pour venir dire [votre] opposition à “quelquun” qui fait du ski en Autriche et soffre du bon temps à vos frais .

Valeri Levonevski avait été arrêté le 1er mai 2004 à Grodno et condamné le 3 mai à quinze jours de détention pour avoir distribué des tracts invitant à un rassemblement interdit le 1er mai

Valeri Levonevski avait été arrêté le 1er mai 2004 à Grodno et condamné le 3 mai à quinze jours de détention pour avoir distribué des tracts invitant à un rassemblement interdit le 1er mai

Alexandre Loukachenko a effectivement passé ses vacances en Autriche. Au verso du tract figurait un poème satirique anonyme sur le coût de la vie en Biélorussie intitulé Facture deau, de gaz et délectricité ou la “Belle vie” . Alexandre Vassiliev a en outre été reconnu coupable davoir troublé lordre public en ayant organisé des manifestations le 1er mai à Grodno. Le juge a également décidé que les ordinateurs et le matériel qui avaient déjà été ôtés à Valeri Levonevski et Alexandre Vassiliev leur seraient confisqués au bénéfice de lÉtat , et les deux hommes ont été condamnés à payer chacun une amende de 643 278 roubles de Biélorussie (environ 300 ?).

Valeri Levonevski avait été arrêté le 1er mai 2004 à Grodno et condamné le 3 mai à quinze jours de détention pour avoir distribué des tracts invitant à un rassemblement interdit le 1er mai. Son fils Vladimir avait été condamné à treize jours de détention pour les mêmes raisons. La détention de Valeri Levonevski a été prolongée jusquau 18 mai et il a été officiellement inculpé doutrage au président le 19 mai. Le 29 avril ses trois enfants, Dimitri, Vladimir et Catherine, avaient été détenus pendant une courte période pour avoir distribué des tracts sur un marché de Grodno.

Valeri Levonevski et Alexandre Vassiliev se trouvent actuellement au centre de détention provisoire de Grodno. Ils disposent de dix jours pour interjeter appel de leur condamnation.

Amnesty International considère que ces deux hommes sont des prisonniers dopinion et exhorte les autorités à les libérer immédiatement et sans condition.

Complément dinformation

Valeri Levonevski critique ouvertement le président Loukachenko et il sest opposé aux contraintes administratives et financières quil jugeait excessives pour les petits commerces. Depuis 1996, il est étroitement surveillé par les autorités et soumis à des fouilles, des confiscations de biens et des interrogatoires en liaison avec les différentes charges retenues contre lui. En 2002, le comité daction dirigé par Valeri Levonevski a organisé une grève de 120 000 petits commerçants pour demander le limogeage du président Loukachenko quils accusaient dêtre responsable de la suppression des petits commerces en Biélorussie. En avril 2003, Valeri Levonevski a été arrêté alors quil remettait une pétition de petits commerçants au Parlement ; il a été condamné à quinze jours demprisonnement pour avoir participé à la Marche pour une vie meilleure le 12 mars.

Valeri Levonevski et Alexandre Vassiliev ont été reconnus coupables au titre de larticle 368-2 du Code pénal (Outrage au président). Cet article est très proche de larticle 367-2 relatif à la diffamation du président, qui a souvent été utilisé pour éliminer toute critique légitime à lencontre du gouvernement. En juin 2004, Aksana Novikana a été reconnue coupable aux termes de larticle 367-2 davoir distribué des tracts satiriques et, en juin 2002, Nikolaï Markevitch et Pavel Mojeïko, rédacteur en chef et journaliste du journal Pagonia, avaient été condamnés en application du même article pour avoir émis des craintes au sujet de limplication du président Loukachenko dans des disparitions . Dans sa résolution sur la Persécution de la presse dans la République du Bélarus davril 2004, le Conseil de lEurope condamne le recours à larticle 367 pour emprisonner ou soumettre aux travaux forcés des journalistes soupçonnés davoir critiqué le président et des représentants de lÉtat.

Incarcéré pour avoir publié un poème

Index AI : EUR 49/017/2004

EFAI

Vendredi 10 septembre 2004

DÉCLARATION PUBLIQUE

http://www.amnesty.org/fr/library/asset/EUR49/017/2004/fr/ebbd7541-d58d-11dd-bb24-1fb85fe8fa05/eur490172004fr.html

: , , ,








levonevsky.org

© 2006 -2016 . www.levonevsky.org

TopList


- . . .

"" -

16





p







Юмор

Авто новости





NewsBY.org -  . News of Belarus

UK Laws - Legal Portal